Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître la diététique chinoise en hiver

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 11 Novembre 2015, 21:18pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo de plats chinois (source: over-blog kiwi)

Photo de plats chinois (source: over-blog kiwi)

L'organe des reins est juste en abondance, le coeur et les poumons sont affaiblis. Il convient d'augmenter la saveur amer et d'interrompre le salé. Tonifier et régulariser poumons et estomac. Fermer les barrières en se rassemblant calmement afin d'accueillir le départ du yang-naissant.

Sun Simiao

Source: extraits du livre "La médecine chinoise: santé, forme et diététique", de J.-M Eyssalet et E. Malnic

 

- Diminuer le salé: pour freiner son action dominatrice sur le coeur: produits de la mer, sauce de soja, olives, anchois et salaisons.

- Tonification des poumons: riz long, millet, quinoa, chou chinois, épinards, navet, carottes, ciboule, poulet, lapin, amande, noix, tournesol, miel.

- Tonification de l'estomac: pour favoriser l'essor du yang, ajoutez aux aliments précédents: maïs, orge, choux, rave, panais, pleurotes, canard, caille, boeuf.

- Consommer de l'amer subtil: pour soutenir le coeur affaibli: riz sauvage, endives, sarrasin, seigle, navets, cardes, artichauts, chicorée, échalottes, pintade et mouton.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents