Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître la physiologie des saveurs en médecine chinoise

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 6 Novembre 2015, 21:25pm

Catégories : #culture de la vitalité

Image des 5 éléments de la médecine chinoise (source: blogspot)

Image des 5 éléments de la médecine chinoise (source: blogspot)

La correspondance des saveurs avec les cinq mouvements:

  • au mouvement du bois correspond l'acide
  • au mouvement du feu correspond l'amer
  • au mouvement de la terre correspond le doux
  • au mouvement du metal correspond le piquant
  • au mouvement de l'eau correspond le salé

 

- amer (comprime et durcit) répond au mouvement du feu (expansion et croissance)

- piquant (dissipe et mobilise) répond au mouvement du métal (rétraction et prise de forme)

- salé (assouplit et ramollit) répond au mouvement de l'eau (structuration et cohérence)

- l'acide (astringent et rétractant) répond au mouvement du bois (mobilise et met en mouvement)

- le doux (tonifie et relâche) répond au mouvement de la terre (distribue et transforme)

 

- chacun de ces effets est annulé par la saveur qui domine dans le cercle de répression:

=> le piquant supprime les effets de l'acide

=> le salé supprime les effets de l'amer

=> l'acide supprime les effets de la saveur douce

=> l'amer supprime les effets du piquant

=> le doux supprime les effets du salé

 

- un excès permanent d'une saveur liée à une alimentation déséquilibrée ou à une thérapeutique non contrôlée nuit aux correspondances de l'organe dominé:

=> manger trop amer dessèche la peau et fait tomber les poils

=> manger trop acre contracte les muscles et flétrit les ongles

=> manger trop salé fige les vaisseaux et altère le teint

=> manger trop acide rétracte les chairs et éverse les lèvres

=> manger trop doux endolorit les os et fait tomber les cheveux

 

- saveur et régulation des souffles

=> piquant:

  • nourrit le poumon
  • tonifie l'énergie du foie
  • harmonise le rein
  • disperse l'énergie du poumon

=> acide:

  • nourrit le foie
  • tonifie l'énergie du poumon
  • harmonise le cœur
  • disperse l'énergie du foie

 

=> doux:

  • nourrit la rate
  • tonifie l'énergie de la rate
  • harmonise le foie
  • disperse l'énergie du cœur

=> amer:

  • nourrit le cœur
  • tonifie l'énergie du rein
  • harmonise le poumon et la rate
  • disperse l'énergie de la rate

=> salé:

  • nourrit le rein
  • tonifie l'énergie du cœur
  • harmonise la rate
  • disperse l'énergie du rein

 

- on oppose les saveurs en fonction de leur action sur les sécrétions et les éliminations:

=> les saveurs fortes sont évacuatrices (laxatives)

=> les saveurs faibles sont perméabilisantes

=> les odeurs fortes sont pyrétiques (entraine une inflammation)

=> les odeurs faibles sont sudorifiques (transpiration)

 

- acide, amer, salé sont YING

-piquant, doux, insipide sont YANG

 

- action des saveurs sur l'élimination

=> piquant correspond à la sudorification

=> doux correspond à la dissipation

=> salé correspond à la purgation et à l'évacuation

=> amer correspond à la vomification (est aussi en relation avec toutes les autres éliminations)

=> acide correspond à l'évacuation

=> insipide est diurétique

 

- contre indication des saveurs

=> en cas d'atteinte du Qi, il faut limiter ou ne pas prescrire de la saveur piquante

=> en cas d'atteinte de l'os, ne pas employer la saveur amère

=> en cas d'atteinte du sang, ne pas abuser de la saveur salée

=> en cas d'atteinte des chairs, proscrire la saveur douce

=> en cas d'atteinte des muscles et des tendons, limiter la saveur acide.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents