Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître les pilules précieuses tibétaines

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 4 Novembre 2015, 21:40pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo de pilules tibétaines (source: over-blog)

Photo de pilules tibétaines (source: over-blog)

Les pilules précieuses renforcent le système immunitaire de l'organisme et s'avèrent particulièrement efficaces pour guérir l'ensemble des troubles. Elles sont capables de guérir les 404 maladies qui sont dues à des épidémies et au déséquilibre du sang, du vent, de la bile et du phlegme.

 

Les pilules précieuses joueront un rôle essentiel pour la santé humaine lorsque surviendra une gigantesque pollution chimique causée par des radiations.

Il existe deux catégories principales de pilules précieuses: les pilules précieuses chaudes composés et les pilules précieuses froides composées, chacune des catégories comprend plusieurs sortes de pilules.

Une pilule précieuse contient de l'or, de l'argent, des émeraudes, des diamants, des coraux, des saphirs, du cuivre, du fer, du plomb, du laiton ainsi que de nombreuses plantes et fruits médicinaux. Les métaux et les minéraux doivent tout d'abord être désoxydés en les versant dans une solution et en les faisant bouillir. Il faut ensuite les filtrer puis les brûler. Le processus de détoxication des minéraux et des métaux est long, il prend plus de 4 mois.

 

Les métaux et les minéraux sont placés dans un récipient étanche à l'air puis brûlés pendant un temps spécifique à chacun d'eux. Ainsi l'or est brûlé pendant 54 heures dans une quantité d'eau suffisante pour 12 heures de combustion. L'argent, quant à lui, est brûlé pendant 10 heures. Certains métaux sont brûlés pendant un temps de combustion d'un nombre déterminé de sacs de charbon de bois. Le temps de combustion des différents métaux et minéraux doit être strictement respectés afin de garantir leur efficacité. Si l'on augmente le temps nécessaire ou si on le diminue, le médicament sera inefficace, voire toxique. Cela est particulièrement vrai pour le mercure.

 

Pour atténuer la nature brute de certaines plantes médicinales et activer leurs potentialités, nous les transformons en bouillie. Il faut alors 100 kg de plantes pour obtenir 10 kg de bouillie. Il y a donc une perte de quantité, compensée par un gain potentiel en efficacité. La bouillie doit sans cesse être remuée et chauffée jusqu'à obtenir la consistance désirée. Après filtration, on laisse le suc se condenser en une masse solide qui entre ensuite dans la composition d'un médicament.

 

Lorsque les pilules précieuses doivent être absorbées, le médecin conseille le plus souvent de les prendre à 14 jours d'intervalle.

Des rituels ont pour but d'activer la puissance d'un remède. Un médecin peut accroitre l'efficacité d'un médicament en récitant le mantra du Bouddha de médecine. Il faut également que le patient médite lui aussi ou prie lorsqu'il l'absorbe.

Il existe des médicaments dont l'efficacité dépend de phénomènes naturels extérieurs ou de facteurs cosmiques. L'interdépendance des phénomènes, phénomènes liés à tous les autres phénomènes, semble produire un effet. Par exemple, certaines substances doivent être exposées à la lumière de la lune, à savoir pendant une nuit de pleine lune.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents