Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître les saveurs et la régulation du souffle en médecine chinoise

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 6 Novembre 2015, 21:38pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo de ventouses en médecine chinoise (source: bienetre et therapie)

Photo de ventouses en médecine chinoise (source: bienetre et therapie)

La régulation des souffles par les saveurs est régie par 3 propositions:

- chaque saveur a une affinité élective avec un organe destinataire qu'elle nourrit sur le plan de la forme.

- chaque organe possède un désir pour un dynamisme particulier. On prescrit la saveur qui favorise ce dynamisme pour le tonifier et la saveur qui manifeste le dynamisme inverse pour le disperser.

- chaque organe a une souffrance élective, la saveur correctrice possède dans ce cas une action harmonisante.

 

Ce qui donne pour chaque organe la relation suivante avec les saveurs:

- le foie

  • saveur élective: l'acide
  • tonification et dispersion: "le foie désire disperser, on lui donne du piquant qui est dispersant. Pour le foie le piquant est tonique et l'acide est évacuant".
  • saveur harmonisante: "quand le foie est pressé en hate on le relàche par une alimentation douce".

- le cœur

  • saveur élective: l'amer
  • tonification et dispersion: "le cœur désire de la souplesse donnée par le sel qui tonifie, le doux disperse".
  • saveur harmonisante: "si le cœur souffre de relâchement, on le rétracte par des acidités".

 

- la rate

  • saveur élective: le doux
  • tonification et dispersion: "la rate désire être relâchée et harmonisée, ce que donne le doux. L'amer disperse".
  • saveur harmonisante: "si la rate souffre de l'humidité on l'assèche par des amers".

 

- le poumon:

  • saveur élective: le piquant
  • tonification et dispersion: "le poumon désir la rétraction que donne les acidités qui tonifient le poumon, le piquant disperse."
  • saveur harmonisante: "si le poumon souffre du reflux du qi, on l'évacue par le bas avec des amers".

- le rein

  • saveur élective: le salé
  • tonification et dispersion: "le rein désire la dureté que donnent les amers qui tonifient le rein, le sel disperse".
  • saveur harmonisante: "si le rein souffre de la sécheresse on l'humecte avec des âcretés qui ouvrent les orifices cutanés, attirent les humeurs et font circuler le qi".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents