Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître les facteurs qui augmentent le vieillissement cellulaire

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 20 Décembre 2015, 14:16pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'une machine à UV (source: madysun)

Photo d'une machine à UV (source: madysun)

Source : extraits du livre « La bonne pratique des 5 tibétains » de Jean-Louis Abrassart

 

Le processus de vieillissement est totalement différent de celui de la maladie. Toutes les cellules de notre corps se dégradent simultanément avec le temps. Tout commence à la naissance. L’espèce humaine est programmée pour une durée de vie qui lui est spécifique. Notre corps se compose de milliards de cellules, la plupart capables de se reproduire pour remplacer celles qui meurent. Seules celles du cerveau, du cœur et des muscles ne peuvent pas le faire. Avec le temps, les cellules de notre corps capables de se reproduire perdent en se divisant une partie de chaque molécule d’ADN, la molécule caractéristique des cellules vivantes qui renferme les informations nécessaires à la croissance et au fonctionnement de l’organisme.

Ce processus répété, caractéristique du vieillissement, diminue notre résistance aux maladies infectieuses, aux défaillances cardiaques et à la dégénérescence cérébrale. Le même processus de « perte » progressive avec le temps d’une partie de la molécule d’ADN se retrouve chez les cellules du cerveau, du cœur et des muscles qui ne peuvent pas se dupliquer. Le vieillissement dépend donc de notre horloge interne qui est programmée pour faire de nous des centenaires. Nous ne mourrons plus tôt qu’à cause de facteurs extérieurs dépendants de nos conditions de vie : dépendance, nourriture, qualité de l’air, activité physique…

Bien que l’oxygène que nous respirons soit absolument indispensable à notre corps, il est aussi responsable du vieillissement plus ou moins rapide de nos cellules. Ce sont des dérivés de l’oxygène produit par l’activité même des cellules : les radicaux libres. Ces radicaux libres, molécules d’oxygène incomplètes et instables, tentent pour se compléter de s’accoupler à des éléments de nos cellules en les détruisant. Les radicaux libres sont la source du vieillissement prématuré. Normalement, notre corps produit grâce à notre alimentation des antioxydants qui les neutralisent. Un grand nombre de fruits et de légumes sont antioxydants ainsi que le thé vert, le cacao ou le jus de grenade par exemple.

Une seconde source de radicaux libres nocifs est liée à notre environnement et à nos habitudes de vie. Les recherches ont montré que le nombre de radicaux libres augmente dans le corps :

  • Avec l’exposition aux UV, aux polluants de l’air
  • Avec la consommation d’alcool et l’inhalation de fumée de tabac
  • Avec la présence dans l’alimentation de résidus de pesticides, d’additifs alimentaires et d’agents de conservation
  • Avec l’absorption de certains médicaments
  • Avec le stress émotionnel
  • Avec l’exercice physique trop intense

Tous ces facteurs, ainsi qu’une alimentation pauvre en antioxydants, en même temps qu’ils sont la source de maladies, accélèrent le vieillissement. Nous pouvons influer sur ces facteurs pour maximiser notre potentiel de vie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents