Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître les rêves thérapeutiques

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 12 Décembre 2015, 22:04pm

Catégories : #culture de la vitalité

Image d'un rêve (source: lapressegalactique)

Image d'un rêve (source: lapressegalactique)

Source : extrait du livre « la danse de la réalité » de Alexandro Jodorowsky

 

Il y a différentes sortes de rêves : sexuels, angoissants, agréables et thérapeutiques. Dans l’Antiquité, les malades allaient au temple, espérant rêver d’une déesse qui les guérirait. Les rêves étaient considérés comme prophétiques. Freud leur attribua la mission de révéler nos résidus psychiques, les désirs frustrés, les pulsions amorales, accordant systématiquement une signification symbolique à telle ou telle image. D’après Jung, il ne s’agissait pas d’expliquer les évènements oniriques, mais de continuer à les vivre au moyen de l’analyse, à l’état de veille, afin de voir où ils nous conduisent, quels messages ils nous apportent. Cependant, toutes ces méthodes d’interprétation ont estimé que le rêve est quelque chose que nous recevons dans le but de le faire agir dans le monde rationnel. L’étape suivante, située au-delà de l’interprétation rationnelle, consiste à entrer dans le rêve lucide, celui dont nous savons que nous sommes en train de le rêver ; connaissance qui nous donne la possibilité de travailler non seulement sur le contenu du rêve, mais également sur notre mystérieuse identité.

Nous agissons tous comme des victimes des rêves, comme des rêveurs passifs, croyant que nous ne pouvons intervenir sur eux. Souvent, dans le rêve, surgit le soupçon que nous rêvons, mais par peur, par ignorance, nous refusons aussitôt cette sensation et nous laissons engloutir par le monde onirique. Hervey de Saint-Denis explique sa méthode pour diriger les rêves. Il n’a pas un but extraordinaire, ne se propose pas de creuser les profonds mystères de l’être, mais veut simplement chasser les images désagréables et favoriser les illusions heureuses.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents