Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître le bref florilège psychomagique

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 13 Janvier 2016, 21:30pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo du tarot de marseille (source: telecharger.logiciel)

Photo du tarot de marseille (source: telecharger.logiciel)

 

Source : extrait du livre « la danse de la réalité » de Alexandro Jodorowsky

 

Lorsqu’une personne dit être incapable d’aimer, ce n’est pas parce qu’elle a le cœur vide. Les sentiments, comme dans un congélateur, s’accumulent, anesthésiés. Dans cet acte psychomagique, au lieu d’essayer de donner ce qu’on désire obtenir, on provoque, par une succession de situations dangereuses, le réveil du sentiment positif de base : l’amour de sa propre vie.

 

Grâce à des actes symboliques, on peut entrer dans des relations profondes, qui guérissent, sans qu’intervienne la raison.

 

Le moindre détail, douloureux, fait obstacle au développement général. Bien des fois je compare un problème considéré comme un clou dans une chaussure. Bien que de taille réduite, il affecte la totalité de notre marche.

 

Certaines maladies organiques peuvent être soignées par des éléments symboliques.

 

Dans chaque partie se trouve la totalité tout entière. La plupart du temps nous nous mettons en colère pour une autre raison que celle que nous croyons, et nous demandons autre chose que ce que nous voulons.

 

Il arrive que la maladie de la fille ne soit que la maladie de la mère.

 

Dans la pensée magique, les vêtements d’une personne sont son prolongement. C’est pourquoi les sorciers font de ces vêtements ce qu’ils disent faire à la personne.

 

Certaines névroses d’échecs proviennent d’une interdiction du plaisir sexuel. La plupart des maladies sont l’effet d’un manque de liberté. Quand on ne critique pas le consultant sur sa manière particulière d’obtenir le plaisir, et qu’il sent qu’il a l’autorisation, il cesse, de manière inconsciente, de s’attacher à son désir d’inceste et s’autorise à réaliser ses rêves.

 

Nous sommes unis à l’inconscient collectif. Le monde apporte une réponse à toute action que nous commettons, même si elle est anonyme. Ce que nous faisons aux autres, nous nous le faisons à nous-mêmes.

 

Pour nous voir nous-mêmes, nous devons nous rendre compte de la manière dont les autres nous voient. L’être essentiel est pris dans une cage psychique construite par le regard des autres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents