Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Comprendre les avantages pour la santé de faire de l’exercice physique

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 2 Avril 2016, 12:48pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo de coureurs (source: lefigaro)

Photo de coureurs (source: lefigaro)

Source : extraits du livre « La bonne pratique des 5 tibétains » de Jean-Louis Abrassart

 

« Il faut prendre conscience du fait que l’activité physique est la clé d’un mode de vie sain et qu’elle doit faire partie intégrante de la vie quotidienne… le secret est simple : 30 minutes d’effort physique par jour en moyenne », Marc Danzon, directeur régional de l’OMS pour l’Europe. L’OMS, Organisation mondiale pour la santé, recommande ainsi 10 000 pas par jour alors que 80% des français de 18 à 64 ans n’atteignent pas ce chiffre. Cette activité physique n’a pas besoin d’être intense ou très sportive, même si la marche préconisée par l’OMS doit être active pour mobiliser le corps. Par contre, l’exercice doit être régulier.

La pratique d’un sport qui a de multiples bienfaits peut favoriser ou pas la longévité selon le sport et la manière dont il est pratiqué. Si les sports de plein air sont préférables aux sports en salle, ceux qui exigent des efforts intenses et répétés ou par à-coups sont moins bénéfiques que ceux qui demandent un effort continu et progressif. Les statistiques montrent même que le sport de compétition et le stress qu’il entraîne réduisent l’espérance de vie. Beaucoup de sportifs deviennent raides et souffrent de douleurs avec l’âge lorsqu’ils ont pratiqué leur sport en force. Certains sports comme l’aviron ou la natation mobilisent l’ensemble du corps alors que d’autres peuvent solliciter exagérément certains groupes musculaires et certaines articulations, ce qui est préjudiciable à un équilibre corporel global. Une des centenaires indique que leur posture, leurs mouvements et leurs gestes sont plus symétriques que chez la moyenne des personnes âgées. Tous les exercices obéissent à ce principe de symétrie et font travailler pareillement tous les groupes musculaires et toutes les articulations.

Ce qui distingue corporellement une personne jeune d’une personne âgée est son degré de souplesse et son aisance dans le mouvement et les gestes. Cette souplesse du corps va de pair avec une forme de flexibilité intérieure et mentale qui permet de mieux s’adapter et de mieux réagir aux situations de la vie. Les personnes qui vieillissent mal font souvent preuve de rigidité à la fois dans leurs opinions et dans leurs comportements. Les exercices tibétains, la gym douce, le yoga, le tai chi ou le qi gonq ainsi que certaines formes de danse pour citer les plus courantes, contribuent plus que d’autres à préserver la souplesse du corps et l’esprit associée à la longévité. Elles se fondent sur des mouvements harmonieux accomplis en conscience. Tout en mobilisant les énergies du corps, elles favorisent la détente et permettent de mieux gérer le stress du quotidien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents