Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Comprendre la problématique des sites et sols pollués entrainant des risques sanitaires

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 7 Mai 2016, 13:23pm

Catégories : #risques sanitaires

Photo d'une usine (source: le monde)

Photo d'une usine (source: le monde)

Source : extraits du livre « Quels risques pour notre santé ? », de Denis Zmirou

 

A la fin des années 70, l’affaire de Love Canal, dans le nord-est des Etats-Unis, a créé un véritable traumatisme dans l’opinion et révélé l’ampleur des erreurs pouvant être commises dans la gestion des sols.

Une zone industrielle avait  été édifiée sur une ancienne décharge de déchets industriels toxiques. Certes, les lieux avaient été réaménagés. Mais si sommairement que les habitants tombèrent malades les uns après les autres. Ils ignoraient pourquoi. D’enquête en procès, de découvertes étonnantes en scandales à répétition, la zone fut déclarée sinistrée. Aux Etats-Unis, cette affaire contribua à définir le besoin d’une agence fédérale de l’environnement qui devint la très puissante Environmental Protection Agency.

Pendant longtemps, l’homme s’est comporté comme si le sol était capable de supporter une pollution infinie. C’est ainsi que jusqu’aux années 80, aucune précaution n’était prise sur les sites industriels. On avait l’habitude d’enfouir sur place les déchets ou les effluents générés par les activités de production. La capacité d’épuration du sol était considérée comme illimitée.

Nous devons aujourd’hui gérer cet héritage. On sait désormais que ces polluants peuvent atteindre l’homme, par contact direct avec le sol ou par inhalation ou encore au travers de la chaîne alimentaire. La pollution de la nappe phréatique est, dans certains cas, particulièrement préoccupante. Les polluants migrent en profondeur et menacent les ressources en eau destinée à l’irrigation ou l’alimentation en eau potable.

Cette question des sols pollués présente un double enjeu : sanitaire, compte tenu de l’importance des populations concernées, et économique car le repérage, l’évaluation et surtout la dépollution de ces sites représentent des coûts considérables.

Les sites industriels majeurs ayant pu polluer les sols sont faciles à repérer : raffineries, sites de l’industrie métallurgique, usines chimiques et pharmaceutiques, usine de production de gaz, etc. Les principaux polluants sont ici les hydrocarbures, les métaux et les solvants. Ils persistent dans les sols des décennies après la cessation des activités polluantes. Ces sites sont répertoriés et appartiennent le plus souvent à des groupes industriels qui ont les moyens de diagnostiquer cette pollution puis de la traiter.

Mais repérer les installations polluantes plus petites devient difficile : elles sont trop nombreuses et trop variées. Du petit artisan qui travaillait avec les métaux ferreux, à la station-service qui fuit, ce sont des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de sites sur lesquels des activités polluantes sont ou ont été exercées. Avec le temps, ces sites ont pu être reconvertis. On y retrouvera, selon les cas, des logements, un terrain de sport, une autre entreprise…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents