Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Comprendre les risques sanitaires liés à l’aluminium

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 17 Mai 2016, 16:26pm

Catégories : #risques sanitaires

Photo de canettes d'aluminium (source: cecilecaccamo)

Photo de canettes d'aluminium (source: cecilecaccamo)

Source : extraits du texte «Exposition à l’aluminium, quel est le risque pour la santé ? », de Virginie Rondeau et Jean-François Dartigues , issu du livre « Le praticien et l’environnement »,  un ouvrage collectif sous la direction de William DAB

 

L’aluminium et ses composants occupent environ 8% de la surface de la Terre. Les principales sources d’exposition sont des composés d’aluminium dans le domaine industriel, dans les produits pharmaceutiques, en tant qu’additifs dans l’alimentation, dans l’eau de boisson, en cosmétique. L’alimentation (environ 10mg/j) est la première source de la fraction biodisponible d’aluminium dans le sang pour les individus non exposés professionnellement. L’aluminium de l’eau (environ 5% des apports) est d’origine naturelle et peut être augmentée par des procédés de clarification utilisant des produits à base de sulfate d’aluminium. L’absorption intestinale est faible (de l’ordre de 1%), de même que l’absorption pulmonaire (3%). L’excrétion est urinaire.

En milieu professionnel, les effets respiratoires dominent. Dans la population, la toxicité est neurologique et concerne les dialysés rénaux. La relation avec la maladie d’Alzheimer a été suggérée, mais n’est pas démontrée. Au plan respiratoire, l’inhalation peut provoquer un syndrome obstructif (asthme) et parfois un syndrome restrictif en cas d’exposition chronique avec un rôle de fibrogène possible, mais encore discuté. Si les travailleurs des fonderies d’aluminium ont un risque élevé de cancer du poumon et de la vessie. Cela est avant tout lié aux hydrocarbures aromatiques polycycliques.

La toxicité neurologiques (encéphalopathie) a pu être décrite chez des travailleurs, mais concerne avant tout les hémodialysés, cette complication ayant régressé depuis l’utilisation de fluides non contaminés et de traitements alternatifs aux fortes doses antiacides. Un taux sérique de 13 microgrammes/m3 est considéré comme dangereux. De rares cas d’encéphalopathies ont été décrits après l’utilisation de ciments chirurgicaux osseux à base d’aluminium.  Certains adjuvants de vaccins contenant des dérivés d’aluminium  ont été associés à des myofasciites à macrophages, mais il s’agit d’une anomalie histologique difficile à associer à des entités cliniques.

La relation avec la maladie d’Alzheimer a pu être évoquée par des observations épidémiologiques et la présence d’aluminium dans les plaques séniles a justifié de poursuivre des recherches. Le faible niveau du risque, l’absence de relation dose-effet et la faible contribution de l’eau de boisson à l’exposition totale expliquent l’impossibilité de conclure à la causalité.

De même, chez les consommateurs réguliers d’antiacides qui représentent une sous-population très exposée à l’aluminium, aucune corrélation n’a été trouvée entre la consommation de ce médicament et la maladie d’Alzheimer. Mais la faible taille des échantillons, le manque d’information sur l’exposition individuelle, des diagnostics insuffisamment validés et l’absence d’ajustement sur des facteurs de confusion ou d’autres substances toxiques doivent inciter à poursuivre les recherches.

Des manifestations neurologiques chez des insuffisants rénaux dialysés doivent faire rechercher une exposition excessive à l’aluminium. La concentration maximale admissible dans l’eau de dilution des solutions pour hémodialyse est de 10 microgrammes/L. En milieu professionnel, une concentration moyenne de 5 mg/m3 est recommandée. L’OMS recommande que les grandes installations de traitement de l’eau respectent une concentration de 0,1 mg/L et une directive européenne a repris la valeur de 0,2mg/L comme critère de qualité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents