Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Comprendre que l’amour altruiste correspond à la manière d’être la plus satisfaisante qui soit

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 25 Juin 2016, 21:32pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'un fleur (source: maxiscience)

Photo d'un fleur (source: maxiscience)

Extraits du livre « l’art de la méditation » de Matthieu RICARD

 

Nous avons tous fait, à des degrés divers, l’expérience d’un profond amour altruiste, d’une grande bienveillance, d’une compassion intense pour ceux qui souffrent. Certains êtres sont naturellement plus altruistes que d’autres, parfois jusqu’à l’héroïsme. D’autres sont repliés sur eux-mêmes et ont du mal à considérer le bien d’autrui comme un but essentiel, et encore davantage à le faire passer avant l’intérêt personnel. Il est pourtant essentiel de cultiver l’altruisme, car non seulement il nous permet d’accomplir le bien des autres, mais il représente également pour nous-mêmes la manière d’être la plus satisfaisante qui soit. Le sentiment exacerbé de l’importance de soi n’engendre en réalité que tourment.

De manière générale, même si des pensées altruistes surgissent dans notre esprit, elles sont assez vite remplacées par d’autres, moins nobles, comme la colère et la jalousie. C’est pourquoi, si nous souhaitons que l’altruisme prédomine en nous, il importe que nous passions du temps à le cultiver, car là encore un simple souhait ne suffit pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents