Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Comprendre que la méditation sert à se familiariser avec une attitude juste et claire des choses et à cultiver les qualités humaines

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 25 Juin 2016, 13:14pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'un berger (source: image.freepik)

Photo d'un berger (source: image.freepik)

Extraits du livre « l’art de la méditation » de Matthieu RICARD

 

La méditation est une pratique qui permet de cultiver et de développer certaines qualités humaines fondamentales, de la même façon que d’autres formes d’entraînement nous apprennent à lire, à jouer d’un instrument de musique ou à acquérir toute autre aptitude.

Etymologiquement, les mots sanskrit et tibétain, traduits en français par méditation sont respectivement bhavana, qui signifie cultiver, et gom, qui signifie se familiariser. Il s’agit principalement de se familiariser avec une vision claire et juste des choses, et de cultiver des qualités que nous possédons tous en nous mais qui demeurent à l’état latent aussi longtemps que nous ne faisons pas l’effort de les développer.

Certains prétendent que la méditation n’est pas nécessaire parce que les expériences constantes de la vie suffisent à former notre cerveau et donc nos manières d’être et d’agir. Il ne fait pas de doute que c’est grâce à cette interaction avec le monde que la plupart de nos facultés, celles des sens par exemple, se développent. Pourtant, il est possible de faire beaucoup mieux. Les recherches scientifiques dans le domaine de la neuroplasticité montrent que toute forme d’entrainement  induit des réorganisations importantes dans le cerveau, au niveau fonctionnel comme au plan structurel.

Commençons donc par nous demander ce que nous souhaitons véritablement dans l’existence. Nous contenterons-nous d’improviser jour après jour ? Ne voyons-nous pas, au fond de nous-mêmes, ce mal-être diffus toujours présent, alors que nous avons soif de bien-être et de plénitude ?

Habitués à penser que nos défauts sont inéluctables, essuyant des revers tout au long de notre vie, nous en venons à considérer notre dysfonctionnement comme un fait acquis , sans prendre conscience qu’il nous est possible de nous libérer de ce cercle vicieux dont nous sommes las.

Du point de vue du bouddhisme, chaque être porte en lui le potentiel de l’Eveil, aussi surement, disent les textes que chaque grain de sésame est saturé d’huile. Malgré cela, nous errons dans la confusion comme des mendiants qui, pour utiliser une autre comparaison traditionnelle, sont à la fois pauvres et riches car ils ignorent qu’un trésor est enfoui sous leur cahute. Le but de la voie bouddhiste est de rentrer en possession de cette richesse ignorée, et de donner ainsi à notre vie le sens le plus profond qui soit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents