Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Comprendre que le chemin de la liberté intérieure consiste à laisser les pensées se défaire dés qu’elles surviennent

Publié par Michael NGUYEN HUU sur 26 Juin 2016, 13:03pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'un chamois (source: canalblog)

Photo d'un chamois (source: canalblog)

Extraits du livre « l’art de la méditation » de Matthieu RICARD

 

Est-il possible d’attribuer des caractéristiques concrètes aux pensées ? Ont-elles une localisation ? Non. Une couleur ? une forme ? Plus on cherche, moins on trouve. On constate certes que l’esprit possède une faculté de connaître, mais aucune autre caractéristique intrinsèque et réelle. C’est dans ce sens que le bouddhisme définit l’esprit comme une continuité d’expériences : il ne constitue pas une entité distincte, il est vide d’existence propre. N’ayant ainsi rien trouvé qui puisse constituer une substance quelconque, demeurons quelques instants dans cet introuvé.

Lorsqu’une pensée survient, laissons-la surgir et se défaire d’elle-même, sans l’obstruer ni la prolonger.  Durant le bref laps de temps où notre esprit n’est pas encombré de pensées discursives, contemplons sa nature. Dans cet intervalle où les pensées passées ont cessé et les pensées futures ne se sont pas encore manifestées, ne percevons nous pas une conscience pure et lumineuse ? Demeurons quelques instants dans cet état de simplicité naturelle, libre de concepts.

A mesure que nous nous familiarisons avec la nature de l’esprit et que nous apprenons à laisser les pensées se défaire dès qu’elles surviennent, nous progresserons plus aisément sur le chemin de la liberté intérieure. Les pensées automatiques n’auront plus le même pouvoir de perpétuer notre confusion  et de renforcer nos tendances habituelles. Nous déformerons de moins en moins la réalité et les mécanismes mêmes de la souffrance finiront pas disparaître.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents