Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître la méthode de pilates

Publié par Risque Sanitaire France sur 24 Novembre 2016, 21:14pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'un entrainement de pilates (source: http://www.2bsport.fr/wp-content/uploads/2016/03/PilatesClass.jpg)

Photo d'un entrainement de pilates (source: http://www.2bsport.fr/wp-content/uploads/2016/03/PilatesClass.jpg)

Source : wikipedia

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pilates

 

La méthode Pilates, parfois simplement appelée Pilates, est un système d'exercices physique développé au début du xxe siècle par un passionné de sport et du corps humain, Joseph Pilates. La méthode Pilates est pratiquée au tapis avec ou sans accessoires ou à l'aide d'appareils. Elle a pour objectif le développement des muscles profonds, l'amélioration de la posture, l'équilibrage musculaire et l'assouplissement articulaire, pour un entretien, une amélioration ou une restauration des fonctions physiques.

La méthode permet de rééquilibrer les muscles du corps, en se concentrant sur les muscles centraux qui interviennent dans l’équilibre postural, et le maintien de la colonne vertébrale. Par des exercices, on essaie de renforcer les muscles trop faibles et de décontracter les muscles trop tendus, en tenant compte du rythme de la respiration lors de l’exécution des mouvements, du bon alignement de la colonne ainsi que du maintien d’une bonne posture générale.

Le Pilates se base sur un concept phare : le "core", aussi appelé "powerhouse", pour parler des muscles profonds qui stabilisent le tronc. Ce sont les muscles du caisson abdominal ou centre abdominal. Les pratiquants apprennent à utiliser leur "centre" dans leur vie quotidienne. Joseph Pilates avait la croyance qu'un centre tonifié amenait une colonne vertébrale en bonne santé. Le centre inclut entre autres les abdominaux profonds. Ces derniers sont actifs en "rentrant" le ventre plutôt qu'en le poussant, ceci entraîne la contraction profonde du plancher pelvien (périnée) et du muscle transverse abdominal.

La méthode met l'emphase sur la notion d'équilibre des forces qui s'appliquent dans le corps. Un muscle tendu crée une force de traction qui va perturber les articulations sur et sous-jacentes. Et comme les muscles du corps fonctionnent principalement par paire antagoniste (action contraire) si un muscle tire trop fort d'un côté, il y a des grandes chances pour que son antagoniste soit au contraire étiré et/ou faible. Si l'on veut corriger ces forces déséquilibrantes, on doit donc corriger les groupes musculaires qui sont antagonistes. Ceci permet d'équilibrer également la posture.

Le placement du corps en Pilates est fondamental. Il conditionne la bonne réalisation de l'exercice et son efficacité. C'est pourquoi il est toujours conseillé de pratiquer le Pilates accompagné d'un instructeur certifié. L'attention est portée sur l'ensemble du corps : les parties qui sont mises en mouvement (mobilité) et celles qui, au contraire, doivent rester immobiles durant l'exécution (stabilité). Ceci est largement mis en pratique dans le Pilates moderne. C'est aussi ce qui fait la distinction du Pilates parmi les autres techniques de fitness.

Ces principes assurent la bonne réalisation des exercices en minimisant les compensations musculaires et articulaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents