Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître le rôle des plantes dans la médecine chinoise

Publié par Risque Sanitaire France sur 13 Novembre 2016, 14:57pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photos de plantes chinoises (source: http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2009/08/21/535-20090821165519.jpg)

Photos de plantes chinoises (source: http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2009/08/21/535-20090821165519.jpg)

Source : chine-informations

Lien : http://chine.in/guide/plantes-dans-medecine_2372.html

 

Les plantes ont toujours joué un rôle essentiel dans la médecine chinoise. Elles sont à la base de la plupart des médications et ont une très grande valeur dans la culture et les traditions médicinales chinoises.

Le premier herboriste dans la tradition chinoise fut Shennong, un personnage mythique divin qui aurait goûté des centaines d'herbes et donné sa connaissance des plantes médicinales et des plantes toxiques à l'agriculture. Il serait à l'origine du premier manuel chinois sur la pharmacologie, qui comprend la liste des 365 médicaments de l'époque dont 252 d'entre eux sont faits à base d'herbes et de plantes.

La médecine chinoise utilise une grande variété d'espèces végétales. Les médicaments sont crées à partir des différentes parties des plantes, que ce soit les fleurs, les tiges, les feuilles, les fruits, les racines ou l'écorce.

Les cueilleurs accordent une attention particulière aux lieux où les plantes poussent, au moment où elles sont récoltées et à leur mode de traitement.

Les plantes sont classés principalement par cinq saveurs (sucré, acide, amère, salée et piquante) dans la tradition médicale chinoise ainsi que dans l'Ayurveda, la tradition médicale tibétaine. Ces dernières correspondent aux cinq éléments - la terre, le métal, l'eau, le bois et le feu (système chinois) et à la terre, le feu, l'eau, l'air et dans la tradition tibétaine.

Pour donner un exemple connu en occident, le menthol est de nature piquante et est lié avec les poumons et le foie. Le menthol peut donc aider à purger le froid dans les poumons.

Dans la pratique médicale, en fonction du dosage nécessaire entre ces différents éléments, le remède approprié est alors prescrit en combinant des herbes médicinales. C'est ce dosage qui permet de rétablir l'équilibre du patient. Chaque prescription de médicaments à base de plantes est ainsi un cocktail de plantes adaptés à chaque patient. Le praticien conçoit généralement un remède en utilisant un ou deux ingrédients principaux qui visent la maladie. Ensuite, il ajoute beaucoup d'autres ingrédients pour ajuster l'équilibre entre le yin et le yang du patient.

Ce juste dosage exige une très grande expérience et de larges connaissances, et fait toute la différence entre un bon médecin chinois et un amateur. Une des clés de succès dans la médecine traditionnelle chinoise est le traitement individuel et différent de chaque patient.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents