Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître les risques sanitaires liés aux emballages plastiques alimentaires

Publié par Risque Sanitaire France sur 30 Décembre 2016, 10:23am

Catégories : #risques sanitaires

Photo de bouteilles plastiques (source: http://3.bp.blogspot.com/-4HyNofrLqGA/VamxeOdJ2HI/AAAAAAAAAbY/sMTeXyc39p0/s1600/Pourquoi%2Bdevriez-vous%2Bjamais%2Bboire%2B%25C3%25A0%2Bpartir%2Bde%2Bbouteilles%2Ben%2Bplastique.jpg)

Photo de bouteilles plastiques (source: http://3.bp.blogspot.com/-4HyNofrLqGA/VamxeOdJ2HI/AAAAAAAAAbY/sMTeXyc39p0/s1600/Pourquoi%2Bdevriez-vous%2Bjamais%2Bboire%2B%25C3%25A0%2Bpartir%2Bde%2Bbouteilles%2Ben%2Bplastique.jpg)

Source : ecowizz.net

Lien : http://www.ecowizz.net/articles/2011/01/les-emballages-plastiques-alimentaires-sont-ils-dangereux-pour-la-sante-barquette-biberon-sacs-quels-plastiques-privilegier-quelles-alternatives/

 

PET – symbole 1

« Selon l’OFSP (Office fédéral de la santé publique, Suisse), la production de PET nécessite l’emploi d’un catalyseur toxique, le trioxyde d’antimoine (Sb2O3). Ce composé qui est classé agent possiblement cancérigène pour l’homme est susceptible de migrer dans les aliments. Si l’organisme public estime que la migration de l’antimoine dans les eaux minérales résultant des bouteilles est négligeable, il précise qu’elle peut être plus élevée dans d’autres cas (sacs de cuisson, plats à tarte) et plus particulièrement quand ces emballages sont chauffés. »

PEHD – symbole 2

« Pour l’Institut national d’information en santé environnementale (Canada), ce plastique démontre peu de migration lorsqu’il est en contact avec des aliments. Le Réseau environnement santé (France), qui se base sur des données du site américain Mother Jones, confirme que ce plastique a une bonne compatibilité avec un usage alimentaire. »

PVC – symbole 3

« Ce plastique est considéré comme particulièrement problématique pour la santé car sa fabrication nécessite des phtalates dont le plus répandu, le DEHP (di (2-ethylhexyl) phtalate, est classé comme toxique pour la reproduction. »

PEBD ou LDPE – symbole 4

« Pour l’Institut national d’information en santé environnementale (Canada), ce plastique démontre peu de migration lorsqu’il est en contact avec des aliments. Le Réseau environnement santé (France), qui se base sur des données du site américain Mother Jones, confirme que ce plastique a une bonne compatibilité avec un usage alimentaire. »

Polypropylène – symbole 5

« L’Institut national d’information en santé environnementale (Canada) estime que ce plastique démontre peu de migration lorsqu’il est en contact avec des aliments. Le Réseau environnement santé (France), qui se base sur des données du site américain Mother Jones, confirme que le polypropylène a une bonne compatibilité avec un usage alimentaire. »

Polystyrène – symbole 6

« L’Institut national d’information en santé environnementale (Canada) et le réseau environnement santé (France) conseille d’éviter ce plastique pour un usage alimentaire. Pour l’Institut national d’information en santé environnementale, le polystyrène contient du styrène qui peut migrer dans les aliments quand l’emballage est chauffé. Le styrène est classé cancérogène possible chez l’homme. »

Le symbole 7

« Le symbole 7 regroupe l’ensemble des plastiques qui n’entre pas dans les catégories précédentes et notamment le polycarbonate. Le polycarbonate est un plastique particulièrement controversé. En effet, selon le Réseau environnement santé, il peut relarguer dans les aliments des traces de bisphénol A (BPA). »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents