Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Savoir définir les thèses du bouddhisme

Publié par Risque Sanitaire France sur 26 Décembre 2016, 16:07pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'une montagne (source: http://reflectim.fr/wp-content/uploads/2015/11/c55a184596b4ca174c978bd6c609ffa2_large.jpeg)

Photo d'une montagne (source: http://reflectim.fr/wp-content/uploads/2015/11/c55a184596b4ca174c978bd6c609ffa2_large.jpeg)

Etre bouddhiste ne consiste pas à adopter une autre culture. Toutes les thèses bouddhistes doivent être appuyées par la raison.

 

Les 4 thèse du bouddhisme sont les suivantes :

  • Toutes les choses sont conditionnées et impermanentes : les causes et les conditions des phénomènes sont toutes impermanentes. Elles se changent constamment de par elles-mêmes, intérieurement, sans évènement extérieur.
  • Nos afflictions, l’ignorance, la haine, l’attachement sont source de souffrance, de mal-être. Tous les actes d’afflictions auront une conséquence négative.
  • L’éveil est un état de paix. L’éveil n’est pas un ailleurs, c’est la véritable nature de notre esprit. Nos qualités innées nous permettent d’être en paix.
  • Tout phénomène ainsi que notre esprit sont dépourvus de soi. Les choses n’ont pas d’existence autonome, inhérente. Ces phénomènes sont liés, conditionnés. Ils n’existent pas de façon autonome, qui existe par soi. Tout est interdépendant, c’est la vacuité.

 

La méditation tient une place très importante dans le bouddhisme. La méditation bouddhique doit être associée à la sagesse, au discernement, pour ne pas s’égarer, ne pas se méprendre, pour reconnaitre la réalité. La méditation est le fait de maintenir son esprit dans la concentration, dans la stabilité, dans la quiétude.

Le bouddhisme est constitué par la non-violence, pour ne pas se nuire à soi-même, aux autres et à tous les êtres sensibles. C’est une voie du milieu entre l’excès d’une vie consacrée aux plaisirs et à l’ascétisme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents