Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître des poèmes sur la joie et l’amour

Publié par Risque Sanitaire France sur 17 Janvier 2017, 22:28pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'un bébé (source: http://mamadeprofesie.ro/wp-content/uploads/2016/04/scorul-apgar.jpg)

Photo d'un bébé (source: http://mamadeprofesie.ro/wp-content/uploads/2016/04/scorul-apgar.jpg)

Source : Poèmes de Stéphanie Machto

 

 Laisse toi porter

Laisse-toi porter par l’amour d’une mère

Laisse-lui dire combien tu la rends fière,

Ouvre tes yeux aux lumières du matin,

Ouvre tes yeux et profite du chemin.

 

Laisse-toi porter par l’écho de sa voix,

Laisse-toi bercer par sa force et sa foi,

Ouvre ton cœur et ressens sa présence,

Ouvre ton cœur et partage son silence.

 

Laisse-toi porter petit homme papillon

Déploie tes ailes en confiance pour de bon,

Car il n’est pas d’épreuve sur cette terre

Que ne console la tendresse d’une mère.

 

Laissez venir les rides

Laissez venir les rides

Sur ma peau parchemin,

De leurs sillons arides

Témoins de mon destin.

 

Cascades au coin des yeux

Rides des jours heureux

Rivières sur mon front

Rides de rébellion,

Rivages de mon sourire

Les rides du plaisir.

 

Laissez venir les rides

Elles tracent mon chemin,

Leurs méandres sur ma peau

Me rappellent qu’il est beau.

 

Envol

Sens-tu ce vent léger

Cet air fait de gaieté,

Celui qui dans le sable

Dessine des roses fines,

Celui qui dans les fables

Réveille les héroïnes ?

 

Laissons-nous emporter

Par ce vent de gaieté,

Rions et quittons la terre,

L’enfance est éphémère,

Courons, quittons le sol,

L’enfance est un envol.

 

Toi et moi

Une vie avec toi, c’est une vie de joie.

 

Et quand tu tiens ma main

Marchant à travers champs,

On arpente chemin

Riant comme des enfants.

 

Le poids de la journée

S’envole comme les oiseaux,

Quand tu plisses ton nez

J’oublie tous les fardeaux.

 

On cultive le bonheur

Dans la simplicité,

Puisant une belle ardeur

Dans la complicité.

 

C’est fou ce que l’on sème

De tendresse et de liesse,

C’est fou ce que l’on s’aime

D’une éternelle jeunesse.

 

Une vie avec toi, c’est une vie de joie.

 

Aux livres qui délivrent

Dans les manuels scolaires

J’ai appris, j’en suis fière,

L’étendue des espoirs

Que nous ouvre le savoir.

 

Dans les enseignements

Des sages et des savants,

J’ai lu entre les lignes

Comment grandir plus digne.

Dans les joies, les tourments,

Des héros de romans,

J’ai goûté l’évasion

Des champs de la fiction.

Et aux mots des poètes,

Des images plein la tête,

J’ai laissé mon esprit

Plonger dans la rêverie.

 

Mais ce que j’ai appris

Des vertiges de l’écrit,

C’est comment aujourd’hui

Etre l’auteur de ma vie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents