Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître l’hydrothérapie

Publié par Risque Sanitaire France sur 5 Février 2017, 22:17pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'une femme prenant une douche (source: http://www.chatelaillonplage.fr/var/storage/images/l-office-de-tourisme-v2/decouvrir/detente/soins-d-hydrotherapie/328529-1-fre-FR/Soins-d-hydrotherapie_imagelarge.jpg)

Photo d'une femme prenant une douche (source: http://www.chatelaillonplage.fr/var/storage/images/l-office-de-tourisme-v2/decouvrir/detente/soins-d-hydrotherapie/328529-1-fre-FR/Soins-d-hydrotherapie_imagelarge.jpg)

Source : wikipedia

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydroth%C3%A9rapie

 

L'hydrothérapie est une méthode thérapeutique ancienne, qui consiste à traiter, soigner et prévenir par l'usage de l'eau.

Le nom traditionnellement associé à l’hydrothérapie est celui de l’abbé Kneipp. L’histoire raconte que lycéen, Sebastian Kneipp contracta la tuberculose et fut condamné par son médecin traitant. C’est le livre de Johann Sigmund Hahn en pleine période de renouveau hygiéniste, qui lui redonna l’espoir ainsi que la santé en prenant des bains de rivière en plein hiver. Plus tard le « curé de la thérapie par l'eau » construisit sa méthode dite Kneipp qui repose sur cinq pratiques:

  • l’hydrothérapie ;
  • la phytothérapie ;
  • l’activité physique ;
  • la diététique ;
  • et un style de vie « sain ».

La peau contient d'innombrables terminaisons nerveuses. Celles-ci transmettent entre autres au cerveau les indications du chaud et du froid. Le cerveau joue ensuite un rôle de thermorégulateur pour maintenir la température constante du corps à 37 °C. Sur la peau, l'eau froide ou chaude provoque une irritation (confusion rougeur liée à l’afflux de sang et irritation en tant que réaction immunitaire.

L'irritation froide rétrécit les vaisseaux capillaires. Du sang chaud est alors expédié de l'intérieur et provoque un réchauffement plus intense qui suit le refroidissement passager de la peau traité et de ses alentours.

Lors d'une irritation chaude, les pores et les canaux sanguins de la peau se relâchent, davantage de sang y circule et excite le système de refroidissement. Cela provoque la transpiration.

L'hydrothérapie peut aujourd'hui se décliner en trois techniques thérapeutiques distinctes :

  • la balnéothérapie : utilisation des bienfaits de l'eau et des bains ;
  • le thermalisme : ou crénothérapie concerne l'utilisation des eaux minérales à des fins thérapeutiques ou de bien-être ;
  • la thalassothérapie : utilisation dans un but préventif ou curatif du milieu marin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents