Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître la radionique

Publié par Risque Sanitaire France sur 5 Février 2017, 14:51pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'une onde de forme (source: http://etoileverte.fr/img/pres/onde-de-forme.dessin-agissant.radionique.licorne.png)

Photo d'une onde de forme (source: http://etoileverte.fr/img/pres/onde-de-forme.dessin-agissant.radionique.licorne.png)

Source : https://www.psiram.com/fr/index.php/Radionique

 

La radionique (en anglais radionics) est un procédé qui est particulièrement populaire aux USA. Elle se compose d'un diagnostic dit énergétique-radionique suivi d'une thérapie radionique. L'appareil radionique émetteur-récepteur, dans un premier temps fonctionnant en mode récepteur, mesurerait l'émission supposée de rayonnements, ou de vibrations ou d'ondes émise par le sujet à traiter, puis le même appareil émetteur-récepteur, utilisé en mode émetteur, combattrait à l'aide des rayonnements, vibrations ou ondes qu'il est supposé émettre, les déséquilibres causés par la maladie. La théorie se fonde sur l'idée que tout ce qui vit dans l'univers rayonne, et, est à la fois émetteur et récepteur de vibration. Les plantes, les hommes, les animaux possèderaient des états vibratoires qui leurs seraient propres avec leurs longueurs d'onde, etc.

La radionique suppose, comme d'autres systèmes de la médecine complémentaire (voir par exemple biorésonance, guérison d'esprit ou Reiki), que le corps humain posséderait une aura autour du corps, qu'on appelle selon la source, "corps énergétique", "bio-énergie", chakra, vibrations ou information. Cette aura serait perturbée chez des malades. La maladie se développerait d'abord à un niveau "énergétique" et pourrait être détectée bien avant l'apparition des symptomes. Il est typique pour la radionique d'analyser par des échantillons du patient. Le thérapeute pose un échantillon de salive, des cheveux, une empreinte digitale, une photo du patient ou tout simplement sa signature dans l'appareil radionique et analyse ainsi des "fréquences perturbées". Cette méthode fonctionnerait même en absence du patient et des années après. L'appareil radionique n'indique rien en vérification directe, mais l'analyse se fait par des méthodes de la radiésthésie, par ex. le pendule. Pour guérir le malade, l'appareil génère automatiquement des "informations corrigées" qui sont transmises au patient par une antenne. Très courant est la méthode de transférer ces informations corrigées sur des substances comme de l'eau ou sur des morceaux de sucre qui sont administrés au patient. Les producteurs des appareils de biorésonance prennent l'exemple sur l'homéopathie et assurent de pouvoir "informer" toute substance avec des "ondes qui guérissent".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents