Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître les analogies et les correspondances

Publié par Risque Sanitaire France sur 26 Février 2017, 15:21pm

Catégories : #culture de la vitalité

Photo d'un lion (source: https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/d4/71/c8/d471c8838c7cdbea088884544545194a.jpg)

Photo d'un lion (source: https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/d4/71/c8/d471c8838c7cdbea088884544545194a.jpg)

Source : wikipedia

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Analogies_et_correspondances

 

La théorie des analogies et correspondances considère les parties du monde et la nature comme analogues et leurs éléments en correspondances. Ainsi, l'homme (microcosme) et le monde (macrocosme) seraient analogues, ressemblants, de même structure.

Cette théorie a été utilisé par plusieurs philosophes de l'antiquité, avec plusieurs types d'analogies et correspondances : « par parenté » (selon Orphée), « proportion » (selon Pythagore), « amitié » (Platon), « sympathie » (selon Bolos de Mendès).

Elle est utilisée en occultisme et en ésotérisme, avec « l’idée d’un univers vivant, fait de correspondances secrètes, de sympathies occultes, où partout souffle l’esprit, où s’entrecroisent de toutes parts des signes ayant une signification cachée. »

Papus (1865-1916), Traité méthodique de science occulte (1891), t. I, p. 70 : « Par l’analogie on détermine les rapports qui existent entre les phénomènes… La Nature est construite d’après un type primitif qu’on trouvera répété, sinon dans sa forme du moins dans son essence. Naissance du Soleil : le printemps ; puissance du Soleil : l’été ; décroissance de la force du Soleil : l’automne ; cessation des effets bienfaisants du Soleil : l’hiver. En considérant la marche du Soleil, nous pouvons donc découvrir la loi d’évolution générale applicable à tout. L’année, la vie humaine, le jour, le mois sont donc analogues, suivent tous une même loi. L’analogie n’est pas la similitude. Dieu a fait l’homme à son image, et pourtant Dieu n’est pas un animal vertébré. Goethe a défendu cette idée de l’unité du type de composition de l’être humain en considérant la vertèbre comme point de départ de cette unité. Si une chose quelconque est analogue à une autre, toutes les parties dont cette chose est composée sont analogues aux parties correspondantes de l’autre. L’homme est analogue à l’univers. Pour connaître la circulation de la vie dans l’Univers, il suffit d’étudier la circulation vitale chez l’homme, et, réciproquement, pour connaître les détails de la naissance, de l’accroissement et de la mort d’un homme, il faut étudier les mêmes phénomènes dans un monde. »

Robert Amadou : « L’occultisme est l’ensemble des théories et des pratiques fondées sur la théorie des correspondances selon laquelle tout objet appartient à l’ensemble unique et possède avec tout autre élément de cet ensemble des rapports nécessaires, intentionnels, non temporels et non spatiaux. »

Pierre A. Riffard : "La doctrine des analogies et correspondances, présente dans tous les ésotérismes, soutient que le Tout est Un, que ses divers niveaux (règnes, mondes…) sont des ensembles équivalents dont les éléments se répondent terme à terme, de sorte qu'un élément d'un ensemble représente symboliquement et influence sympathiquement l'élément d'un autre ensemble, par exemple, le Soleil dans le règne minéral et le lion dans le règne animal" (Dictionnaire de l'ésotérisme, Payot, 1983, p. 34).

Antoine Faivre : "Il existerait des correspondances symboliques et réelles entre toutes les parties de l'univers visible et invisible. 'Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ; ce qui est en bas est comme ce qui est en haut' [La Table d'émeraude d'Hermès Trismégiste]… L'univers entier est un grand théâtre de miroirs, un ensemble de hiéroglyphes à décrypter, tout y est signe… L'on peut distinguer deux sortes de correspondances. D'abord celles qui existent dans la nature visible ou invisible, par exemple entre les sept métaux et les sept planètes [or/Soleil, argent/Lune, mercure/Mercure, etc.], entre les planètes et les parties du corps humain [tête/Bélier, cou/Taureau, etc.] ou le caractère (ou la société), ce qui fonde l'astrologie ; entre le monde naturel et les départements invisibles du monde céleste et surcéleste, etc. Ensuite, il y a les correspondances entre la nature (le cosmos) ou même l'Histoire et des textes révélés : ainsi dans la kabbale, juive ou chrétienne, et diverses variétés de physica sacra ; selon cette forme de concordisme inspiré, il s'agit de 'voir' que l'Écriture (la Bible, par exemple) et la Nature se trouvent nécessairement en harmonie, la connaissance de l'une aidant à la connaissance de l'autre" (L'ésotérisme, PUF, coll. "Que sais-je ?", 1992, p. 14).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents