Comprendre les risques sanitaires

Comprendre les risques sanitaires

Aide à l'anticipation face à l'incertitude des risques sanitaires avec Risque Sanitaire France


Connaître les ères astrologique

Publié par Risque Sanitaire France sur 5 Février 2017, 15:03pm

Catégories : #culture de la vitalité

Image d'une représentation de babylone (source: http://www.interbible.org/interBible/ecritures/symboles/2012/sym_120914.jpg)

Image d'une représentation de babylone (source: http://www.interbible.org/interBible/ecritures/symboles/2012/sym_120914.jpg)

Source : wikipedia

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%88re_astrologique

 

En astrologie, une ère astrologique est la période pendant laquelle le point vernal traverse l'une des 12 constellations du zodiaque, du fait de la précession des équinoxes, phénomène découvert et étudié par l'astronome Hipparque au IIe siècle av. J.-C..

Le point vernal effectue un tour complet du zodiaque en environ 25 776 ans. Cela signifie que 30 degrés de l'écliptique sont parcourus en approximativement 2 160 années.

Le fait que les constellations occupent des portions plus ou moins grandes que 30 degrés sur l'écliptique est traité de différentes manières selon les auteurs.

Selon cette conception, chacune de ces ères correspond à une étape majeure de l'histoire.

La précession des équinoxes aurait été découverte par Hipparque au IIe siècle av. J.-C.. C'est à cette époque que naît, en Grèce, un culte à mystères, le mithraïsme. Il se diffusa pendant les siècles suivants dans tout l'Empire romain, pour atteindre son apogée durant les IIIe et ive siècles, époque pendant laquelle il devint un concurrent important du christianisme, jusqu'à son interdiction en 391.

La tauroctonie est une scène omniprésente dans l'art mithraïque. On y retrouve un foisonnement de symboles liés aux constellations. Selon David Ulansey, Mithra était perçu comme un dieu si puissant qu'il était capable de transformer l'ordre même de l'Univers (entendre, en langage moderne, faire en sorte que les ères astrologiques se succèdent). Le taureau serait le symbole de la constellation du Taureau. Au début de l'astrologie, en Mésopotamie, entre le 4000 et le 2000 av. J.-C., le point vernal était au niveau du Taureau. À cause de la précession des équinoxes, ce point se déplaça, à reculons, dans le Bélier vers l'an 2000 av. J.-C., marquant la fin de l'ère astrologique du Taureau. Le sacrifice du taureau par Mithra symboliserait ce changement, causé, selon les croyants, par l'omniprésence de leur dieu. Cela expliquerait aussi les animaux qui figurent sur les images de la tauroctonie : le chien, le serpent, le corbeau, le scorpion, le lion, la coupe et le taureau seraient, respectivement, les constellations du Petit Chien, de l'Hydre, du Corbeau, du Scorpion, du Lion, du Verseau et du Taureau.

Lorsqu'il est question d'une ère astrologique, le signe opposé à celui de l'ère est également significatif, puisqu'il est parcouru par le point opposé au point vernal, qui correspond au premier jour de l'automne et non du printemps. Ainsi, les symbolismes des Gémeaux, Taureau, Bélier et Poissons peuvent être associés aux symbolismes du Sagittaire, du Scorpion, de la Balance et de la Vierge, respectivement.

Selon Rudolf Steiner13, l'humanité se situe dans la cinquième époque post-atlantéenne. Cette époque serait divisée en sept civilisations correspondant à sept ères zodiacales, lesquelles correspondraient respectivement aux 7 Églises de l'Apocalypse (dernier livre de la Bible).

Chaque civilisation, d'une durée de 2160 ans, aurait pour but d'amener l'humanité à un nouveau stade d'évolution par la maturation chaque fois d'un élément de sa constitution.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents